Le nouveau paradigme

Notre pays est confronté à un chômage endémique de 53% et stagne dans les profondeurs des classements internationaux.
L’embryon de diversification économique tarde à donner des fruits. Nos agriculteurs manquent cruellement d’accompagnement phytosanitaire et de débouchés pour vivre de leur travail et assurer la sécurité alimentaire de la nation.

Pas de statistiques, une corruption endémique, une fiscalité illisible, une politique migratoire inexistante etc. Tout augmente : les soins et les assurances, le logement et les transports, le gaz et l’électricité.
L’école est à terre comme l’illustre le taux catastrophique de 90% d’échec au bac 2015.

Partout, l’insécurité gagne du terrain et la justice n’a toujours pas conquis son indépendance vis à vis du pouvoir exécutif comme le démontre la condamnation de Jean Marie Michel MOKOKO ou encore l’ignoble verdict du procès des disparus du Beach : un crime sans auteur !


Cette déliquescence de l’État a des responsables

Il y a les guerres de la décennie 1990, bien sûr, qui ont durement fait régresser notre pays déjà handicapé par les folies du monopartisme stalinien. Il y a le contrôle sur l’économie, la société et même nos vies par une minorité toujours plus vorace et fanatique. Il y a les politiques injustes et inefficaces menées depuis 24 ans. Enfin, Il y a le pillage économique et la faillite morale d’une classe politique irresponsable.


Introduire un nouveau paradigme

Face au chaos engendré tant sur le plan social, sur les droits de l’Homme et l’économie, il s’impose la recherche de solutions innovantes et durables : le numérique et l’écologique.


Le Congo peut se permettre un « leapfrogging »

Au lieu de reproduire les erreurs de certaines puissances industrielles, le Congo doit sauter plusieurs stades de développement, non pertinents à posteriori et donc s’attaquer à la conservation de l’environnement, le développement de réseaux SMART GRID électrique et initier la IA based gouvernance.
Trop souvent, l’évolution industrielle et économique du pays s’est faite au détriment de l’environnement, des habitants et des cultures locales.

Mais, avec le Leapfrogging, le développement du Congo n’est pas obligé de commettre les mêmes erreurs que celles de l’industrialisation de l’Europe au 19ème siècle ou le désastre écologique chinois du 20ème siècle. Au lieu de passer par la surconsommation d’énergies fossiles, nous proposons d’entrer directement dans l’ère des villes propres en valorisant les énergies renouvelables, une administration agile et numérique zéro papier, des routes intelligentes et des villes intelligentes !

Enfin, la situation géostratégique sur l’équateur et à GMT+1 donne au Congo un facteur d’attractivité pour les industries et services d’Europe occidentale francophone (Suisse, Belgique, Luxembourg, Monaco, France).
Le Congo est pour ces pays une possibilité de délocalisation à faible coût vers un pays francophone sur le même fuseau horaire.


Faire du Congo la IA based nation du 21e siècle

Le Congo est à la croisée des chemins. Une formidable possibilité de croissance et de développement est à notre portée. Pour cela, des réformes radicales doivent être engagées.
Il s’agit d’effectuer une révolution intellectuelle de l’ensemble des acteurs de la société et de prendre ensemble le virage de l'intelligence artificielle qui conduit à la modernité sans y perdre notre culture.


TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME